Mes machines

Je travaille sur deux métiers à tricoter double fonture. Des machines de qualité exceptionnelle qui ont au moins 50 ans et toujours parfaitement bien entretenues. Ces métiers me permettent de réaliser des panneaux tricotés qui sont ensuite assemblés à l'aide d'une remmailleuse circulaire.

Vous êtes intéressés d'en savoir plus? de découvrir ce savoir faire?

Contactez moi, je vous accueillerai avec plaisir à l'atelier.

Avis d'Isabelle: "Je vous recommande chaudement d'aller rencontrer Camille et son atelier. Accueil chaleureux, partage et générosité. De plus la vue est magnifique!"

 Savez-vous comment se fabrique un pull chez "Camilaine" ?

Le processus de production d'un pull est assez complexe et il m'a fallu acquérir un savoir-faire de tricotage et d'assemblage bien spécifique. Pendant de longues heures d'entraînement, j'ai testé, essayé, fait des erreurs, recommencé, expérimenté, puis j'ai gagné en rapidité et en précision.

Je vous laisse découvrir les coulisses de la fabrication dans mon atelier.

Et la laine, d'où vient-elle ?

Je travaille à partir de laine achetée sous forme de cônes auprès d'éleveurs proches de chez moi (Alpes de Haute Provence). J'ai choisi de travailler avec des éleveurs de l'association Mérilainos qui travaillent en agriculture biologique. 

Ils se regroupent pour faire laver et filer leur laine en Italie, à Biella (de l'autre côté de mes montages alpines françaises, au pied des Alpes Italiennes) et obtiennent de la laine peignée de qualité et exceptionnellement douce. Elle est donc très agréable à porter. Cette technique de transformation de la laine peignée n'existe malheureusement pas en France.

La laine que j’utilise est issue à 100% de brebis Mérinos d'Arles. Cette laine a plein d’avantages : elle est thermorégulatrice (elle isole du froid en hiver et du chaud en été), écologique et naturelle, apaisante, antibactérienne et biodégradable.

Cette matière locale est 100% renouvelable car tous les ans les brebis ont besoin d'être tondues.

Brebis_Mérinos_d'Arles.jpg

Une Brebis Mérinos d'Arles prise en photo par La Colline aux moutons, éleveurs de l'association Mérilainos.