Un vêtement en circuit court, c'est possible?


Le circuit court ca vous parle? On l'utilise principalement dans le monde de l'alimentation. Selon le Ministère de l'alimentation, de l'agriculture et de la pêche, est considéré comme « un circuit court un mode de commercialisation des produits agricoles qui s’exerce soit par la vente directe du producteur au consommateur, soit par la vente indirecte, à condition qu'il n'y ait qu'un seul intermédiaire ».


En ce qui concerne le textile, c'est plus difficile de parler de circuit court et durable... de pourvoir parler d'impacte social et environnemental du circuit... de trouver des matières premières en france...


Pour aller plus loin il y a le guide de la mode éco-responsable, écrit par Alice Lehoux

Natacha Ruiz aux éditions Mango qui vient juste de sortir pour reprendre de la liberté de consommation et comprendre le monde textile aujourd'hui. Je le commande et je vous donnerai mon avis...



Pour ma part, j'ai choisi d'utiliser la laine de Brebis Mérinos d'Arles française, vous connaissez?

Voici d'où vient ma matière première... le circuit qu'elle fait et la suite...


Aubin est un éleveur de brebis Mérinos d’Arles, il élève ses brebis avec amour dans un cadre magnifique qu’est la vallée du Jabron à 30 km de mon atelier. Il pratique un élevage pastoral de dimension familiale, respectueux de ses animaux et des espaces sur lesquels ils pâturent, il suit les règles de l'agriculture biologique. Une attention toute particulière est accordée lors de la tonte annuelle, toutes les toisons sont triées pour sélectionner les plus belles parties. Cette étape est déterminante pour la qualité du produit fini.


Grâce à l’association Mérilainos qui regroupent une vingtaine d’éleveurs pour la valorisation et la promotion de la laine Mérinos d’Arles, il peut envoyer sa laine en Italie, une fois par an.


La laine est transformée dans le district de Biella via le Consorzio Biella the Wool Company, à 300 km, dans les dernière usines d’Europe ayant conservé le savoir faire et la technologie de la fibre fine. La laine est triée une deuxième fois, lavée, peignée puis filée, pour devenir ce fil d’une incomparable douceur. Malheureusement cette technique n'existe plus en France... On pourrait donc parler d’un circuit Transalpin!

Un circuit au plus court entre la laine, mon atelier et vous.

Lorsque je tricote ce fil, je prends plaisir à imaginer tout ce parcours jusqu’à ma machine et je sens la bonne odeur du naturel.

Je confectionne moi même et tricote les accessoires et vêtements sur des métiers à tricoter, tout est fait à Thèze au cœur des Alpes de Hautes Provence.

Les machines sont par .


J'ai choisi de travailler cette laine Mérinos pour sa provenance locale mais aussi pour ses secrets ... je vous explique tout ici.


Prenez soin de vous en portant des vêtements qui prennent soin de vous.



27 vues